Alors que les mesures de confinement sont en vigueur en France depuis le 17 mars 2020, et ce jusqu'au 15 avril 2020 pour le moment, la maire de Paris Anne Hidalgo a déclaré ce mardi 7 avril 2020 sur les ondes de FranceInfo, que les "sorties pour des activités sportives individuelles" à Paris seront désormais interdites entre 10 et 19 heures à partir de ce mercredi.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

Elles restent autorisées de 19h à 10h, "au moment où l’affluence dans les rues est la plus faible", ont précisé les autorités locales. "C'est dur à dire, parce qu'on sait très bien qu'on en a besoin, mais il faudrait concentrer (les activités sportives) sur des horaires où on trouvera moins de monde dans la rue", a expliqué la maire.

Et de compléter : "en journée, il y a des gens qui vont faire leurs courses, et c’est normal, des personnes vont travailler. Entre 10 heures et 19 heures, ces créneaux ne doivent pas être des créneaux pendant lesquels on puisse courir. Il y a des endroits où il y a des files continues de gens qui courent, ce qui présente un certain nombre de risques". La ville de Paris a décidé de durcir les mesures de confinement, après que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait appelé les préfets à prendre, "en lien avec les maires, les mesures qui s'imposent, notamment de limitation de la pratique sportive individuelle, pour assurer un respect strict du confinement". Les déplacements brefs "liés à l'activité physique individuelle" étaient autorisés depuis le début du confinement, mais dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile. Désormais, une contrainte horaire vient s'ajouter.

Dans une réponse à un tweet, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris, a précisé que les promenades, quant à elles, restent autorisées entre 10h et 19h.

Ce week-end, qui a été ensoleillé dans de nombreuses villes de France, plus de Français ont été vus dans les rues pour se promener et profiter du beau temps. Mais lundi matin, le ministre de l'Intérieur avait rappelé sur FranceInfo que "ce n'est pas en fonction de la météo qu'on décide de sortir ou pas, c'est en fonction d'un combat que nous menons contre le Covid, et le risque, c'est le relâchement", ajoutant que "les Français font partie dans le monde entier de ceux qui respectent le mieux le confinement". Les scientifiques sont unanimes sur le sujet : seul le confinement total peut permettre d'endiguer la propagation du coronavirus.

Quoi qu'il en soit pour effectuer une activité physique individuelle en cette période de confinement ou tout autre déplacement dérogatoire autorisé, il vous faudra vous munir d'une attestation de sortie papier ou numérique.

Au 6 avril 2020, on compte en France 74 390 cas confirmés au Covid-19, 6 494 morts à l'hôpital et 2 417 morts en Ehpad (depuis le 1er mars).