• Les scientifiques ont découvert les origines des œufs décoratifs au British Museum.
  • Une nouvelle enzyme peut décomposer 90 % des déchets de PET en 10 heures.
  • La récente supermoon était une "lune rose", la plus spectaculaire de toutes les supermoons.

Alors que le monde continue à se concentrer sur la pandémie de COVID-19, voici quelques histoires intéressantes que vous avez peut-être manquées la semaine dernière.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

1. Les oeufs d'autruche révèlent les secrets du commerce ancien

Les scientifiques ont découvert l'origine des œufs décoratifs au British Museum.
Les scientifiques ont découvert l'origine des œufs décoratifs au British Museum.
Image : jononmac46/Université de Bristol


Les œufs de Pâques tels que nous les connaissons aujourd'hui existent depuis l'époque victorienne, lorsque les confiseurs ont commencé à produire des versions en chocolat. Mais les œufs décoratifs sont offerts en cadeau au printemps depuis des siècles, et les œufs font depuis longtemps partie des célébrations chrétiennes.

Aujourd'hui, des chercheurs de l'université de Bristol ont découvert de nouvelles informations sur les origines et la chaîne d'approvisionnement des œufs d'autruche décorés de la collection du British Museum. En utilisant la microscopie électronique à balayage de pointe, les scientifiques ont examiné la composition chimique des œufs pour découvrir leur origine, si les autruches étaient captives ou sauvages et les méthodes de fabrication utilisées.

"Tout le système de production des œufs d'autruche décorés était beaucoup plus compliqué que nous l'avions imaginé ! Nous avons également trouvé des preuves suggérant que le monde antique était beaucoup plus interconnecté qu'on ne le pensait", a déclaré le Dr Tamar Hodos, responsable du projet et lecteur en archéologie méditerranéenne à l'Université de Bristol.

L'équipe a découvert que les œufs provenaient de zones tempérées distinctes, ce qui suggère l'existence de vastes routes commerciales entre la Méditerranée orientale et l'Afrique du Nord. Ils pensent également que les œufs ont été prélevés dans des nids d'oiseaux sauvages - une entreprise risquée, puisque les autruches peuvent peser jusqu'à 158 kilos et ont la capacité de tuer un homme à coups de pied.

Ce risque, ainsi que le temps nécessaire pour faire sécher les œufs et les décorer, les rendaient très prisés par les personnes fortunées.

Il y a de fortes chances que votre propre œuf de Pâques ait été beaucoup plus facile à obtenir.

2. Plastique recyclé entièrement réutilisable

Des chercheurs français ont mis au point une nouvelle enzyme capable de convertir 90 % des déchets de polyéthylène téréphtalate (PET) recyclés en nouvelles bouteilles aussi solides que le plastique vierge.

Le PET est la forme la plus courante de plastique polyester, avec près de 70 millions de tonnes fabriquées chaque année dans le monde. Mais si les bouteilles en PET sont largement recyclées, en général, seuls 30 % du plastique d'origine peuvent être réutilisés pour l'emballage, car il perd son intégrité au cours du processus de recyclage.

Les scientifiques de la société Carbios, spécialisée dans les plastiques durables, et de l'Institut de biotechnologie de Toulouse ont produit une enzyme mutante qui peut décomposer 90 % des déchets de PET en seulement 10 heures, alors que les rendements antérieurs n'étaient que de 1 % en quelques semaines.

Dans une étude publiée dans la revue Nature, ils ont démontré que la dépolymérisation des déchets de PET de cette manière pouvait contribuer à l'économie circulaire en produisant les "éléments constitutifs" du PET, même à partir de bouteilles de différentes couleurs.

Carbios construit actuellement à Lyon une usine de démonstration qui devrait permettre de recycler des centaines de tonnes de PET par an. Selon elle, cette technologie ouvre également la voie au recyclage des fibres de PET.

3. La super lune se profile au-dessus de la Terre

De Moscou à Madrid, de Caracas à Canberra, la plus grande lune de 2020 a détourné l'attention de tous le 7 avril.

On parle de supermoon lorsque la lune se trouve à 10 % de sa distance la plus proche de la Terre en même temps qu'une pleine lune, ce qui la fait apparaître jusqu'à 14 % plus grande et 30 % plus brillante qu'à sa distance la plus éloignée.

La lune dite "rose" de cette semaine - nommée après une fleur sauvage du printemps nord-américain - est la troisième supermoon de l'année et la plus spectaculaire.

Selon le Royal Observatory Greenwich, l'apparition de la lune dans cet état est une illusion d'optique : en se levant, une pleine lune semble plus grosse qu'elle ne l'est en réalité "parce que notre cerveau ne comprend pas que le ciel est un dôme". Il projette faussement les choses plus près de l'horizon pour paraître plus grand qu'elles ne le sont".