• Alors que la pandémie de coronavirus s'attaque au monde entier, les respirateurs font la une des journaux.
  • Ce sont des machines qui aident les patients à respirer, et qui peuvent aider à guérir de la COVID-19.
  • À New York, les respirateurs sont partagés pour lutter contre les pénuries.
  • Les ingénieurs luttent contre la montre pour trouver des moyens plus rapides et moins coûteux d’en produire davantage.

Pendant la pandémie de coronavirus, les respirateurs sont devenus un sujet de débat animé. Il n'y en a pas assez, ils ne se trouvent pas là où ils devraient être, les gens doivent les partager, certains essaient de faire leur propre respirateur et les meilleurs ingénieurs du monde travaillent sur la manière d'augmenter la production.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

Les respirateurs sont des machines qui aident les patients incapables de respirer seuls. Ils insufflent de l'air - parfois avec un supplément d'oxygène - dans les voies respiratoires et les poumons. Certains aident également les patients à expulser l'air.

Image : British Lung Foundation

Les symptômes les plus courants de la COVID-19 sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Alors qu'environ 80 % des personnes atteintes de la maladie se rétablissent sans traitement spécial, environ 1 sur 6 tombe gravement malade, développant des difficultés respiratoires, selon l'Organisation mondiale de la santé.

C'est là qu'interviennent les respirateurs, qui aident les poumons pendant que le corps combat l'infection et - avec un peu de chance - se rétablit. Environ 30 % des personnes hospitalisées atteintes de la COVID-19 sont susceptibles d’avoir besoin d’une ventilation mécanique selon une étude de l'Imperial College London.

Des ressources insuffisantes

La pandémie de COVID-19 progressant si rapidement, de nombreux pays sont confrontés à une pénurie de respirateurs, ce qui oblige les médecins de première ligne à faire des choix difficiles sur qui en bénéficiera ou non.

Les patients partagent les respirateurs dans un hôpital de New York, selon le New York Times, une tactique qui a déjà été utilisée dans des situations de crise, y compris lors de l'épidémie de coronavirus en Italie et au lendemain de la fusillade de Las Vegas en 2017.

Voilà ce à quoi nous sommes réduits. Partager les respirateurs et faire face à de sérieux dilemmes, comme celui de choisir qui sera ventilé alors que tout le monde devrait l'être. #TakeThisSeriously, prenez ça au sérieux ! Je n'aurais jamais pensé que c'était si grave. Merci à @PulmCrit pour l'inspiration et les conseils.

Dans de nombreux pays, les entreprises et les gouvernements travaillent ensemble pour fabriquer davantage de respirateurs, et ce rapidement. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a demandé à plus de 60 entreprises manufacturières de contribuer à l'accélération de la production d'équipements médicaux, y compris les respirateurs.

Bonne nouvelle : les ressources britanniques en matière de fabrication de pointe vont résoudre le problème des respirateurs - et rapidement. Le premier lot de nouveaux respirateurs pour le NHS sera construit ce week-end.

Mais les respirateurs ne sont pas une solution miracle. L'insertion d'un tube dans les voies respiratoires peut augmenter le risque d’infection des poumons. À cause d’un tube respiratoire, il peut également être difficile de tousser, ce qui est une des façons dont le corps élimine les irritants.

Le message de l'Organisation mondiale de la santé reste le même : maintenir une distanciation sociale, se tenir à au moins un mètre de toute personne qui tousse ou éternue, et se laver les mains fréquemment.