En dépit des inquiétudes actuelles vis-à-vis de son business model centré sur la publicité, Facebook a publié des résultats trimestriels plutôt positifs la semaine dernière. Les recettes publicitaires du groupe ont augmenté de plus de 16 % par rapport à l'année précédente, notamment parce que les effets de la pandémie sur les ventes n'ont commencé à se faire ressentir qu'en fin de trimestre. Facebook a également rapporté un nombre d'utilisateurs actifs en hausse, soit 105 millions de personnes supplémentaires sur l'ensemble de ses services.

La famille d'applications de Facebook compte ainsi trois milliards d'utilisateurs actifs par mois, définis plus précisément par l'entreprise comme les individus "enregistrés sur Facebook, Instagram, Messenger, et/ou WhatsApp, ayant visité au moins une de ces plateformes par le biais d'une application mobile ou d'un navigateur web au cours des 30 jours précédents la date de mesure". Facebook a commencé à publier cet indicateur en 2019, mais n'a en revanche pas publiquement partagé d'informations sur le nombre d'utilisateurs de Messenger et Instagram depuis respectivement 2017 et 2018. Notre infographie présente les dernières données disponibles sur le nombre de personnes qui utilisent les services de messagerie et réseaux sociaux de Facebook dans le monde, la plateforme éponyme de l'entreprise restant le numéro un incontesté en la matière.