Comme pour Alphabet, qui a publié ses résultats trimestriels cette semaine également, l'impact de la crise du coronavirus sur l'activité publicitaire en ligne est (pour le moment) à peine visible dans les comptes financiers de Facebook. Le réseau social phare de Mark Zuckerberg a généré 17,44 milliards de dollars de recettes publicitaires de janvier à mars, soit 16,4 % de plus que lors du même trimestre en 2019. Cependant, l'entreprise a averti que la demande et le prix des annonces ont considérablement baissé au cours des trois dernières semaines de mars, une tendance qui a certainement ralenti la croissance de son chiffre d'affaires. La plateforme a également gagné 105 millions d'utilisateurs actifs mensuels en trois mois, portant le nombre total d'utilisateurs à plus de 2,6 milliards de personnes à travers le monde.