Comme le montre les données de l'OCDE, le niveau de protection sociale en période de chômage est très variable selon les pays, mais c'est globalement en Europe que les travailleurs sont les mieux protégés. Le taux de remplacement du salaire net après 6 mois de chômage varie ainsi entre 62 % et 84 % en France selon la situation familiale : célibataire sans enfant ou en couple avec deux enfants. Le degré de protection sociale est, concernant cet indicateur, assez similaire outre-Rhin, puisqu'un travailleur allemand peut conserver entre 59 % et 90 % de son ancien salaire net au bout de la même période.

En revanche, le taux de remplacement six mois après la perte de l'emploi est sensiblement plus bas au Royaume-Uni, où il se situe entre 46 % et 73 %. Mais les indemnités chômages sont encore plus faibles en Australie (27 % à 60 % du salaire) et aux États-Unis, où elles ne représentent qu'entre 5 % et 55 % de l'ancienne rémunération nette, selon les États et la situation personnelle.