• Les jeunes du monde entier développent de nouvelles technologies pour aider à lutter contre la COVID-19.
  • Ces innovations comprennent des respirateurs à bas prix, des fournitures médicales imprimées en 3D et des conteneurs d'expédition reconvertis en services de soins intensifs.

La COVID-19 a infecté près de 5 millions de personnes dans le monde et continue de se propager rapidement. Bien que le confinement soit désormais assoupli dans certains pays, les effets du virus continueront à se faire sentir jusqu'à ce qu'une solution ou un vaccin viable soit trouvé. Et alors que le monde attend cette solution, les jeunes se retroussent les manches et utilisent les technologies émergentes pour renforcer les efforts de secours locaux, souvent dans certains des endroits les plus durement touchés et les plus vulnérables de la planète.

Des visières imprimées en 3D à une application alimentée par l'IA capable de faire le triage les patients à risque, voici quelques exemples de transformations technologiques développées par les Global Shapers et Young Global Leaders (YGL) du Forum Économique Mondial pour répondre à la pandémie mondiale :

1. Le hub de Barcelone et le YGL Javier Garcia Martinez ont produit un respirateur artificiel évolutif pour atténuer la pression sur les hôpitaux en période de pénurie aiguë. Leur appareil utilise des pièces certifiées facilement disponibles dans les établissements médicaux et les magasins en ligne, et répond à toutes les réglementations médicales en Espagne. Trois hôpitaux testent déjà le dispositif dans leurs unités de soins intensifs, offrant aux patients souffrant des symptômes les plus graves de meilleures chances de survie. L'équipe derrière le projet, Open Ventilator, a produit huit prototypes et obtenu des fonds pour développer 25 appareils supplémentaires.

2. Le hub de Madrid

imprime en 3D des visières, des filtres respiratoires et des respirateurs automatiques pour certains des hôpitaux les plus durement touchés au monde. Afin de développer leur travail, ils ont rejoint Coronavirus Makers, une communauté de plus de 17 000 jeunes scientifiques, ingénieurs et concepteurs utilisant leurs compétences pour aider à mettre fin à la pénurie d'équipements de protection vitaux en Espagne.

De même, le hub de Boston aide le hub de Gaza à imprimer des équipements 3D pour les travailleurs médicaux de première ligne dans une ville sous-équipée pour répondre à la pandémie, compte tenu de la faiblesse de son infrastructure sanitaire après des décennies de conflit. Ensemble, les Global Shapers ont imprimé 1 000 visières, 50 paires de lunettes et 20 pièces de respirateurs pour soutenir les interventions locales à Gaza, tout en offrant aux familles pauvres un accès aux produits de première nécessité et des repas réguliers.

« Dans les endroits où les infrastructures de santé sont presque inexistantes, les jeunes peuvent jouer un rôle vital dans le pilotage de nouvelles technologies qui ont vraiment la capacité de sauver des millions de vies dans cette pandémie. Et c’est indispensable dans le contexte actuel », a déclaré Shahd Alfarra, du hub de Gaza des Global Shapers.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

3. Les jeunes sont également à l'origine de solutions innovantes de soins intensifs. Emma Greer du hub de Milan est à l'origine d'un projet appelé CURA (Unités connectées pour les affections respiratoires), qui transforme les conteneurs d'expédition en centres de soins intensifs. Le premier conteneur a été déployé à Turin en avril et il est prévu d'étendre le projet aux hôpitaux à travers l'Italie, ainsi qu'en Europe et en Amérique latine. Le projet est fabriqué par de jeunes designers, ingénieurs et professionnels de la santé bénévoles.

Suivant une voie similaire, le YGL Cameron Sinclair et son équipe à Jupe Health ont lancé une nouvelle entreprise pour déployer des abris médicaux à l'usage de trois groupes différents : les travailleurs de la santé épuisés mentalement et physiquement, ainsi que les patients en soins intensifs qui sont gravement malades ou dont les symptômes ne mettent pas leur vie en danger. Ces espaces mobiles sont produits au 30ème du coût des chambres d'hôpital standard et peuvent être expédiés n'importe où à l’aide de l'infrastructure logistique existante.

4. En collaboration avec une équipe de médecins vénézuéliens, le YGL Andres Simon Gonzalez-Silen a développé Telesalud COVID-19, une solution de télémédecine numérique gratuite. La plateforme fournit des services de santé virtuels, y compris des consultations à distance et un suivi entre médecins et patients, dans le but de décongestionner des systèmes de santé déjà fragiles affaiblis par la crise humanitaire en cours. Depuis sa création, Telesalud COVID-19 a soutenu plus de 80 000 Vénézuéliens à l'étranger, effectué plus de 25 000 tests et adressé 1 150 patients à haut risque vers les hôpitaux locaux.

5. Zebra Medical Vision, dirigée par le YGL Eyal Gura, a créé une méthode évolutive, pilotée par l'IA, pour suivre la propagation de la COVID-19. Cette solution, couplée à un algorithme d'apprentissage automatique, analyse les scanners pour détecter la capacité pulmonaire des patients afin de mieux prédire leur rétablissement. Lorsque les équipements font cruellement défaut, cette technologie prend en charge le triage des patients, sur la base d'une progression prouvée de la maladie. Ce mois-ci, Gura déploiera son produit dans les hôpitaux Apollo, le plus grand fournisseur de soins de santé en Inde, au service de plus de 40 millions de patients.

« Les jeunes ne peuvent pas attendre que d'autres prennent des mesures contre la COVID-19. Il s'agit de notre nouvelle normalité et c'est l'occasion idéale d’agir aujourd'hui dans un but précis », a déclaré Gonzalez-Silen.

Découvrez-en plus et continuez de suivre la réponse à la COVID-19 des communautés Young Global Leaders

et

Global Shapers.