Selon le dernier rapport du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, le nombre de personnes déplacées de force dans le monde (réfugiés et demandeurs d'asiles) a augmenté de 12 % l'année dernière pour atteindre 79,5 millions. Filippo Grandi, Haut Commissaire de l'organisation, a lancé une mise en garde : "Nous assistons à un changement de la réalité dans la mesure où les déplacements forcés sont aujourd'hui non seulement beaucoup plus répandus, mais ne sont tout simplement plus des phénomènes temporaires ou de court terme".

Notre infographie revient sur d'autres chiffres mis en évidence dans ce rapport, en faisant le point sur les pays qui hébergent actuellement le plus grand nombre de réfugiés dans le monde. Servant de tremplin géographique vers l'Union européenne pour les millions de personnes qui fuient le conflit en Syrie, la Turquie est de loin le pays qui en accueille le plus grand nombre, soit 3,6 millions. La Colombie, voisine du Venezuela, pays qui traverse une des pires crises économiques et sociales de son histoire, arrive en seconde position avec 1,8 million de réfugiés. L'Allemagne est le seul pays européen à faire partie des dix principaux pays d'accueil. Quant à la France, elle accueillait un peu de 400 000 réfugiés à la fin de l'année 2019 et figure au quatorzième rang mondial.