Santé mentale

Les troubles du sommeil : reflet des inégalités sociales

Les conditions de travail et en particulier la précarité d’emploi, augmentent les probabilités de souffrir d’insomnie ou d’un trouble du sommeil en général. Image: REUTERS/Jeenah Moon

Faustin Etindele

doctorant en Santé et Société, chercheur en Médecine du sommeil et épidémiologie sociale, Université du Québec à Montréal (UQAM)

Share:

The Big Picture
Explore and monitor how Santé mentale is affecting economies, industries and global issues
Crowdsource Innovation
Get involved with our crowdsourced digital platform to deliver impact at scale

Stay up to date:

Santé mentale

Les travailleurs qui font des quart de nuit, comme les infirmiers et infirmières, sont plus susceptibles de souffrir de troubles du sommeil. Image: Shutterstock
Même s’il est facile d’avaler des somnifères pour mieux dormir, il ne faudrait pas négliger l’influence de nos conditions de vie et agir sur celles-ci. Image: Shutterstock

License and Republishing

World Economic Forum articles may be republished in accordance with the Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International Public License, and in accordance with our Terms of Use.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de leur auteur et non celles du Forum économique mondial

Share:

Global Agenda

The Agenda Weekly

A weekly update of the most important issues driving the global agenda

Subscribe

You can unsubscribe at any time using the link in our emails. For more details, review our privacy policy.

This App Helps Teenage Students Look After Their Mental Health

Abonnez-vous aux mises à jour

Une mise à jour hebdomadaire de ce qui est à l'Agenda mondial

© 2022 World Economic Forum

Politique de confidentialité et conditions d’utilisation du service