Un peu plus de trente ans après sa naissance, le World Wide Web, littéralement "la toile à échelle mondiale", n'est finalement encore pas aussi universel que son nom le suggère. Selon les dernières estimations de l'Union internationale des télécommunications, 53,6 % de la population mondiale, soit 4,1 milliards de personnes, utilisaient Internet à la fin de l'année 2019. Alors que l'accès à Internet dans les pays développés est devenu presque aussi courant que l'accès à l'électricité et à l'eau, la réalité est différente dans les régions les moins développées du globe, où une majorité de personnes n'a pas encore accès à ce qui est devenu le principal outil de communication de notre époque. La pénétration d'Internet sur la planète varie ainsi de 86,6 % dans les pays développés à 47 % dans les pays en voie de développement et elle descend même à moins de 30 % en Afrique.