*Le Forum a convoqué mercredi sa dernière réunion virtuelle sur la Grande réinitialisation.

*Le thème de l'appel était : « Un nouvel accord pour les entreprises ».

*Parmi les intervenants figuraient Tharman Shanmugaratnam, ministre d’État au sein du cabinet du Premier ministre de Singapour, et Brian T. Moynihan, PDG de Bank of America.

« La question est la suivante : comment assurer la résilience dans un nouvel environnement mondial, à savoir sujet à des pandémies, ainsi que la croissance - comment éviter un compromis brutal entre résilience et croissance ?"

Ce sont les mots de Tharman Shanmugaratnam, ministre d’État au sein du cabinet du Premier ministre de Singapour, qui s'est exprimé sur le commerce mondial et les chaînes d'approvisionnement dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Les commentaires de M. Shanmugaratnam ont été formulés lors de la dernière réunion virtuelle du Forum sur la Grande réinitialisation, dont le thème était « Un nouvel accord pour les entreprises ».

Certains grands indices ont perdu 30 à 40 % de leur valeur initiale au cours des derniers mois, tandis que presque tous les grands indices environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ont surperformé leurs marchés. Dans ce contexte, l'appel s'est concentré sur les questions suivantes : comment ces tendances peuvent-elles influencer la stratégie des entreprises à la lumière de la pandémie, et quels principaux aspects de l'approche des parties prenantes les dirigeants d'entreprises adopteront-ils pour faire face aux pressions à court terme et aux considérations à long terme ?

La Grande réinitialisation est une initiative née de la plate-forme d'action COVID du Forum. Lancée en juin, la Grande réinitialisation est un engagement à reconstruire conjointement et de manière urgente les fondations de notre système économique et social afin de créer un avenir post-COVID plus juste, plus durable et plus résilient.

Parmi les autres intervenants de la réunion d'aujourd'hui figuraient Brian T. Moynihan, président et directeur général, Bank of America ; Angel Gurría, secrétaire général, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ; Stacey Cunningham, présidente et directrice général, Bourse de New York (NYSE) et Li Xin, directrice générale, Caixin Global chez Caixin Media.

Voici un résumé de quelques-unes des citations clés de la session :

« Le problème de la qualification va être crucial. Actuellement, ce sont les personnes peu qualifiées qui sont le plus touchées et qui risquent de perdre leurs liens avec le marché de façon plus permanente. Les conséquences seront très graves. »

— -Angel Gurría, secrétaire général, Organisation de coopération et de développement économiques

« Nous devons être implacables à ce sujet... En fin de compte, ce sont les mesures du capitalisme des parties prenantes et elles définissent ce que devrait être le succès, ainsi que les progrès en matière d’ODD [Objectifs de développement durable de l'ONU] et il n'est pas de meilleur moment pour agir. »

— - Brian T. Moynihan, PDG de Bank of America.

« De plus en plus, le virus appelle les entreprises à avoir du cœur, et pas seulement à faire du chiffre. »

— Li Xin, directrice générale de Caixin Global chez Caixin Media

« Il nous est possible d’atteindre la résilience, la croissance et de faire progresser l'économie verte. »

— -Tharman Shanmugaratnam, ministre d'État au sein du cabinet du Premier ministre de Singapour

« Nous avons vu les entreprises agir immédiatement. C'est une mentalité de partie prenante - on ne se concentre pas seulement sur les résultats financiers. »

— -Stacey Cunningham, présidente et directrice générale de la Bourse de New York