Depuis plus d'une décennie, l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l'université de Cornell et l'INSEAD réalisent leur classement annuel (Global Innovation Index) des pays les plus innovants de la planète. Ce palmarès s'appuie sur divers instruments de mesure tels que les demandes de brevet, les investissements en R&D, mais aussi des données relatives au contexte économique et aux capacités d'innovation.

Pour la 10ème année consécutive, la Suisse occupe la tête du classement, suivie de la Suède et des États-Unis. Si on observe peu de changements au sein du top 10 par rapport à l'année dernière, la France marque quant à elle une nette progression en grimpant de la 16ème à la 12ème place, reflétant les efforts réalisés ces dernières années dans ce domaine selon les auteurs du rapport. Ces progrès permettent notamment à l'Hexagone de passer devant deux géants asiatiques de l'innovation que sont le Japon et la Chine, relégués respectivement à la 16ème et 14ème place. Dans le détail, les points forts de la France se situent dans l’investissement humain, le nombre de publications et de brevets, la qualité de la recherche et de ses infrastructures.