Avec la crise sanitaire, il est estimé que 87 % de la population scolaire et étudiante mondiale a été touchée par les fermetures d’établissements.« Jamais auparavant nous n’avions été témoins d’une perturbation de l’éducation à cette échelle » constate la Directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay. Une situation qui a notamment impacté l’alphabétisation et l’éducation des adultes à travers le monde, de nombreux programmes ayant été suspendus.

À l'occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, qui s'est tenue le 8 septembre 2020, nous avons choisi de revenir sur les progrès qui ont été accomplis dans ce domaine à l'échelle mondiale au cours des deux derniers siècles. Selon les données compilées par Our World in Data, le taux d'alphabétisation dans le monde, soit la part de la population de plus de 14 ans capable de lire et écrire, n'était estimé qu'à 12 % en 1820.

Et alors qu'il dépassait à peine 20 % en 1900, ce dernier a véritablement explosé à partir des années 1950 pour atteindre de nos jours plus de 85 %. Comme le montre notre infographie, de fortes inégalités régionales subsistent. En effet, si le seuil des 99 % d'alphabétisation de la population a été atteint dans la plupart des pays développés au cours du XXème siècle, dans d'autres pays comme le Pakistan et le Tchad, respectivement 44 % et 60 % de la population était encore considérée comme analphabète en 2015. Les progrès semblent toutefois rapides dans ces régions, la part de la population tchadienne capable de lire et écrire ayant par exemple été multipliée par quatre depuis le début des années 1990.