*Le Sommet pour la réinitialisation de l'emploi se tiendra du 20 au 23 octobre 2020.

*Suivez le sommet ici et sur les médias sociaux en utilisant #JobsReset.

*Abonnez-vous à notre podcast pour une couverture quotidienne.

Depuis des années, nous craignons que la technologie ne nous prive de nos emplois. Aujourd'hui, le COVID-19 transforme notre façon de travailler et provoque une récession mondiale qui met en péril des millions d'emplois.

Le moment est donc opportun pour réunir les parties prenantes et les experts du monde entier afin d'examiner comment nous pouvons "réinitialiser" le monde du travail face à ces défis.

C'est ce qui se passe lors du sommet sur la réinitialisation de l'emploi du Forum Forum Économique Mondial, qui se tiendra du 20 au 23 octobre.

Le Forum Économique Mondial estime que dans cinq ans, les machines feront autant de travail que les hommes. Cela signifie que des millions d'emplois seront déplacés.

La bonne nouvelle est que "le nombre d'emplois qui devraient être créés grâce à l'intégration de la technologie reste supérieur au nombre d'emplois qui seront déplacés", comme l'explique la directrice générale du Forum Économique Mondial , Saadia Zahidi.

Des millions de personnes vont donc devoir changer leur façon de vivre, et même celles qui ne le font pas devront probablement adopter de nouvelles compétences.

"Qu'il faille ou non se recycler ou se perfectionner dans chaque emploi, on s'attend à ce qu'au moins 40 % des compétences de base de cet emploi changent. Il s'agit là d'un chiffre considérable que la plupart d'entre nous doivent absorber. Cela signifie essentiellement que dans cinq ans, la moitié environ de ce que nous faisons aura changé en termes de tâches à accomplir."

Le Sommet portera sur quatre thèmes pendant les quatre jours :

Et le Forum publiera quatre nouveaux aperçus et rapports : une enquête du Forum Économique Mondial et d'Ipsos sur l'emploi, un "tableau de bord de la nouvelle économie" qui examine les objectifs macroéconomiques au-delà de la croissance du PIB, une analyse des "marchés de demain" où la technologie et l'innovation sociale sont les moteurs de la croissance, et le "Rapport 2020 sur l'avenir des emplois", qui comprend une enquête auprès des employeurs sur l'automatisation, les compétences et les tendances sur le lieu de travail.

Plus de 1 200 participants, dont plus de 440 chefs d'entreprise et 25 personnalités publiques, originaires de 115 pays, participeront à plus de 30 sessions et ateliers.

Les sessions, dont la plupart seront retransmises en direct pour le public, seront présidées : Alan Jope, directeur général, Unilever ; Jonas Prising, président et directeur général, Manpower ; Angel Gurria, secrétaire général, OCDE ; Ray Dalio, fondateur, coprésident et co-chef des investissements, Bridgewater ; Achim Steiner, administrateur, PNUD ; Guy Ryder, directeur général, OIT ; Sharan Burrow, secrétaire général, CSI ; Vijay Kumar, président et directeur général, HCL Technologies ; Geraldine Matchette, co-directrice générale et directrice financière, DSM ; Alain Dehaze, directeur général, Adecco ; Henrietta Fore, directrice générale, UNICEF ; Salil Parekh, directeur général et administrateur délégué, Infosys ; Caroline Casey, fondatrice et directrice, Valuable 500 ; Jo Ann Jenkins, directrice générale, AARP ; et Afsaneh Mashayekhi Beschloss, fondatrice et directrice générale, Rock Creek.