Selon le site spécialisé CoinMarketCap, la capitalisation boursière de l'ensemble des cryptomonnaies dans le monde s'élève actuellement à environ 500 milliards de dollars (en date du 18 novembre 2020). Et comme l'illustre notre graphique, le Bitcoin domine toujours ce marché de façon écrasante. Forte de son envolée récente, la capitalisation boursière de la plus célèbre des cryptomonnaies atteint désormais environ 330 milliards de dollars, soit le plus haut niveau de son histoire. Cela représente les deux tiers de la valeur de la totalité des devises virtuelles et six fois plus que sa plus proche rivale, l'Ethereum, qui capitalise actuellement un peu plus de 50 milliards de dollars.

La dernière fois que la capitalisation boursière du Bitcoin avait dépassé les 300 milliards de dollars, c'était à la fin de l'année 2017. Cette année-là, la crypto-devise avait commencé à attirer les investisseurs traditionnels et avait déclenché une véritable frénésie sur les marchés financiers. Mais après une ascension spéculative vertigineuse, elle s'était finalement écroulée en 2018, sa valeur de marché retombant momentanément sous la barre des 60 milliards de dollars.

Bien que le Bitcoin soit encore loin d'être un pari sûr, "il n'y a absolument aucune comparaison en matière de maturité du marché entre cette année et 2017" souligne Ryan Selkis, PDG de la société de crypto-données Messari. Alors que le secteur des cryptomonnaies reste encore peu voir pas réglementé, les autorités s’intéressent de plus en plus à cette question, ouvrant la voie aux grands investisseurs. En mars dernier, Coinhouse est notamment devenue la première plateforme d'échanges de cryptomonnaies à obtenir l'enregistrement de l'Autorité des marchés financiers (AMF).