La Haute autorité de santé a dévoilé lundi 30 novembre ses recommandations pour la future campagne de vaccination contre le Covid-19 en France, alors que les premières doses sont attendues début 2021. La stratégie vaccinale recommandée s'articule en cinq phases, la première visant à vacciner en priorité « les plus vulnérables et ceux qui s’en occupent », à savoir les personnes résidant en Ehpad et le personnel de ces établissements. Dans une seconde et troisième phase, le public ciblé regroupera les personnes de plus de 65 ans, les professionnels de santé, puis les employés des secteurs essentiels ainsi que les personnes présentant des comorbidités.

En attendant que les candidats-vaccins ne soient mis sur le marché, près de 10 milliards de doses ont déjà été réservées dans le monde d'après les données compilées par l'Université Duke. Comme le montre notre graphique, plusieurs pays riches ont déjà réalisé d'importantes commandes de vaccins et l'Union européenne fait partie des plus gros acheteurs. Les Vingt-Sept ont précommandé 1,43 milliard de doses de vaccins pour près de 448 millions d’habitants, soit un peu plus de 3 doses par Européen. En tête du classement, le Canada en a déjà commandé 358 millions, soit 9,5 doses par habitant. On retrouve ensuite, le Royaume-Uni (355 millions de doses) et l'Australie (134,8 millions), avec un peu plus de 5 doses par habitant. C'est actuellement l'Inde qui a réservé le plus gros stock en chiffres absolus (1,6 milliard), ce qui lui permet de compter sur un peu plus d'une dose par tête. Les données pour la Chine n'ont en revanche pas été publiées.

À noter que le dispositif d'accès mondial pour un vaccin anti-Covid, connu sous le nom de COVAX, qui vise notamment à aider les pays les plus pauvres, a quant à lui déjà sécurisé 700 millions de doses. De nombreux pays développés participent également à cette initiative de l'OMS, comme le Royaume-Uni, le Canada, le Japon ou l'Allemagne, et une partie des stocks commandés par ces derniers pourrait ainsi être livrée à d'autres pays.