En 2020, les internautes du monde entier passent en moyenne 2 heures et 22 minutes par jour sur les réseaux sociaux, mais les tendances sont très variables selon les pays, comme le révèle la dernière étude comparative de Global Web Index relayée par DataReportal.

C'est au sein des marchés émergents que l'on passe en moyenne le plus de temps sur les réseaux sociaux. Un résultat notamment influencé par des facteurs démographiques, ces pays ayant une population en proportion plus jeune que les économies à haut revenu. Ainsi, les Philippins sont connectés à Facebook, Twitter, Instagram et consorts pendant près de 4 heures par jour. On retrouve également des moyennes supérieures à 3 heures au Nigeria et au Brésil. A contrario, en France comme dans la plupart des marchés développés, les durées moyennes de connexion sont bien inférieures : un peu plus de 2 heures par jour aux États-Unis, environ 1 heure et demi dans l'Hexagone et seulement 46 minutes au Japon. À titre d'information, la part des 15-24 ans représente 11,7 % de la population en France et 9,6 % au Japon, mais elle grimpe à près de 20 % aux Philippines et au Nigeria.

Au fur et à mesure que le numérique fait évoluer les habitudes et les usages, il est important pour les spécialistes du marketing et les annonceurs de se tenir au courant des tendances de marché et des évolutions démographiques propres aux différentes régions du monde.