Le Forum économique mondial 2021 se déroule cette semaine, non pas dans la ville suisse de Davos comme chaque année, mais dans un format virtuel en raison de la pandémie. Au programme de cette 51ème édition qui s'est ouverte dans un contexte particulier, les dirigeants mondiaux discuteront de la manière de restaurer la croissance économique, mais aussi de la montée des inégalités et des opportunités pour construire un cadre mondial plus collaboratif pour l'ère post-Covid.

L'année dernière, l'économie mondiale s'est contractée de plus de 5 %, selon les dernières estimations de la Banque mondiale, et la plupart des pays sont entrés en récession. Comme le montre notre graphique, la crise sanitaire a fait dévier l'économie mondiale de sa trajectoire de croissance et elle ne devrait pas retrouver son niveau de production pré-pandémique avant 2022. Le terrain perdu sera quant à lui beaucoup plus difficile à rattraper et cela pourrait prendre de très longues années.

"Au milieu de la difficulté, se trouve l'opportunité", disait Albert Einstein. Et la crise actuelle n'est pas différente en ce sens qu'elle offre également une chance d'ajustement des politiques, en faveur notamment de voies de développement plus écologiques, plus intelligentes et plus équitables. Ces enjeux seront cruciaux pour le rétablissement d'une croissance durable, tout en stimulant la productivité et en assurant un meilleur partage de la prospérité.