Le débat ne fait que commencer sur la mise en place d'un certificat ou passeport de vaccination contre le Covid-19 en Europe. Les Seychelles, elles, ont décidé il y a quelques jours de rouvrir leurs frontières à tous les pays du monde. Mais les touristes désireux de profiter du sable fin et des eaux turquoises de l'archipel pourront entrer sur le territoire s'ils remplissent bien une condition : ils devront avoir été vaccinés au préalable, précise le journal local Nation. Les voyageurs seront tenus de présenter des documents certifiant qu'ils ont reçu la seconde dose du vaccin au moins deux semaines auparavant.

De plus, ils devront présenter la preuve d'un test PCR négatif valide 72 heures avant leur voyage. Une fois ces conditions remplies, les visiteurs n'auront pas à subir une quarantaine à leur arrivée aux Seychelles. Le tourisme est presque vital pour l'archipel de l'Océan indien, dans la mesure où la contribution de ce secteur au produit intérieur brut (PIB) s'élève à environ 65%, selon le guide Lonely Planet. "Comme vous le savez, l'économie seychelloise est actuellement dans une situation désastreuse et nous espérons que toutes ces mesures permettront à l'économie de redémarrer à nouveau", a déclaré le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme du pays, Sylvestre Radegonde.

Cette mesure doit aussi inciter les compagnies aériennes à reprendre leurs vols à destination de l'archipel, alors que de moins en moins d'avions atterrissent sur le territoire en raison de la difficulté à les remplir depuis mars. Le gouvernement du pays, qui a enregistré un déficit record en 2020, a estimé que les travailleurs employés dans l'industrie du tourisme devaient être considérés comme un groupe prioritaire pour la campagne de vaccination dans le pays.

Reste maintenant aux touristes de revenir, une fois vaccinés, pour profiter des quelque 115 îles que compte l'archipel et de leurs eaux paradisiaques.

À lire aussi sur Business Insider :